Accueil > Actualités > Le crowdfunding : un outil idéal pour les PME !

Le crowdfunding : un outil idéal pour les PME !

par | 11 Mai 2021 | Fiche conseils

Le crowdfunding, autrement dit le « financement participatif » existe depuis de nombreuses années. Ce mode particulier de levée de fonds a pour objectif de mettre en relation un investisseur et un projet.

Des porteurs de projets (particuliers, associations ou entreprises) font alors appel au public. Cette participation peut faire toute la différence ! Dans cet article, découvrez l’histoire de ce financement, son fonctionnement et plus spécifiquement quand il s’adresse aux PME. Et, surtout, découvrez toute l’expertise que 5V consulting peut vous apporter !

1- Un peu d’histoire…

Le crowdfunding n’est pas nouveau. En effet, les premières bribes de financement participatif apparaissent dès le XVIIIe siècle, sous un aspect communautaire et concernent le plus souvent des actions de charité. Le véritable point de départ de cette pratique est généralement assimilé à la première collecte de fonds menée en 1875 par Auguste Bartholdi, concepteur de la statue de la Liberté. Comme souvent, ce sont donc nos amis américains qui ont été les premiers à introduire ce concept. Plus de 160 000 contributeurs de toutes conditions et tous âges, français et américains, financent la construction de la statue symbolisant la liberté, mais également l’amitié entre les États-Unis et la France.
Le tournant majeur arrive avec l’apparition d’internet en 1990. Le financement participatif se développe. L’univers de la musique y a largement recours.
Nous pouvons citer My major company, un label participatif qui lancera de nombreux artistes dans le monde entier.
En 2008, Barack Obama a également utilisé ce type de collecte de fonds pour financer une partie de sa campagne présidentielle qui le mènera à la Maison Blanche.
Depuis, le nombre de plateformes a explosé avec pour chacune, des domaines de spécialisations et des modes de fonctionnement bien spécifiques.

2- Et pour les PME, cela consiste en quoi ?

Aujourd’hui, ces levées de fonds ou collectes passent par des plateformes web. Ces dernières sont le support idéal pour mettre en relation d’un côté un investisseur et de l’autre un projet, quand les fonds propres font défaut. Les transactions sont par conséquent, totalement dématérialisées et désintermédiées.
Le Crowdfunding ne remplace pas les solutions traditionnelles de souscription ni même d’investissements, mais il participe à une nouvelle forme de diversification en matière d’épargne et de placements rentables. Plus largement, on peut voir dans le développement du crowdfunding une tendance naturelle et légitime dans un contexte mondial où la consommation collaborative et la production participative jouent un rôle de plus en plus important.
Il est également à souligner que les investisseurs souhaitent avoir une démarche solidaire en privilégiant les entreprises locales.

Ce financement peut prendre diverses formes : don, prêt avec ou sans intérêts ou investissement en capital.
Il est encadré et fait l’objet d’une réglementation spécifique depuis 2014 (Ordonnance du 30 mai 2014 n° 2014-559 et décret du 16 septembre 2014 n° 2014-1053).
Mais la loi ne protège pas de tout. Comme tout investissement, le crowdfunding comporte un risque de perte totale ou partielle du capital investi ou des fonds prêtés. Ainsi, il convient d’évaluer les risques et de diversifier les placements !

 

Les différentes étapes

        1- Le porteur de projet soumet son projet à la plateforme. L’investisseur se connecte à l’une des plateformes de crowdfunding.
        2- La plateforme sélectionne le projet selon un certain nombre de critères. Si elle certifie la véracité des informations fournies par l’instigateur du projet, elle ne garantit pas son succès pour autant.
        3- La plateforme prélève des commissions auprès des porteurs de projet. Elle peut aussi facturer des frais à l’investisseur.

      Prêt ou investissement, il faut choisir !

      Il existe 2 grands types de financement participatif : le prêt et l’investissement :

        • Le prêt :
        • L’argent avancé par l’investisseur est remboursé avec ou sans intérêts selon un échéancier fixé lors du prêt. A savoir : depuis 2016, les prêteurs peuvent investir 2000 euros si le prêt est rémunéré avec intérêts et 5000 euros s’il n’est pas rémunéré.

        • L’investissement :
        • L’épargnant cautionne un projet et, en retour, reçoit des titres financiers comme des actions, des obligations à taux ou convertibles, etc. Le plus connu de ces titres financiers participatifs est le “minibon”. Il s’agit d’un bon de caisse nominatif pouvant être souscrit par des particuliers, des entreprises et certains acteurs institutionnels. Non négociable et d’une durée maximale de 5 ans, il donne le droit de récupérer une somme convenue à une échéance déterminée, en contrepartie des fonds prêtés. Fiscalement, les particuliers peuvent déduire les pertes en capital des « minibons » des intérêts futurs dans la limite de 8000 euros par an.

5V consulting
Un expert précieux pour la levée de fonds

Nous prenons en main l’ensemble des démarches, de la constitution à la présentation du dossier.
Notre expérience et notre savoir-faire vous permettent de gagner du temps.
En effet, plus le dossier est complet, plus la levée de fonds est rapide. 5V consulting est en relation avec la plupart des plateformes nationales et a un rapport privilégié avec la plateforme lorraine « PRET UP »..
Chaque mission d’accompagnement se déroule en 4 étapes.

l

étape 1

Étude du projet et vérification de la faisabilité

  • Nous vérifions la maturité de votre projet, votre besoin de financement, les contreparties (et leur coût que vous serez en capacité de proposer).
1

étape 2

Instruction du dossier et présentation aux différentes plateformes

  • Une campagne de crowdfunding nécessite une vraie capacité à bien communiquer sur son projet, à capter l'attention et à convaincre les « investisseurs » éventuels.
  • Restituer et dialoguer avec le chef d’entreprise.
i

étape 3

Vérification de la mise en ligne, et suivi de l’évolution de la levée

  • Notre réseau est important car il peut être mobilisé rapidement et il peut permettre d'amorcer le financement dès le début de la campagne.
o

étape 4

Mise à disposition rapide des fonds

  • Notre expérience dans ce domaine vous fera gagner beaucoup de temps. Après la validation de votre dossier par 5V consulting, il faut entre 10 à 15 jours pour clôturer la levée de fonds
A savoir : Les fonds levés apparaissent en haut de bilan en quasi-fonds propres, et peuvent permettre de lever des fonds plus importants auprès des organismes bancaires et/ou investisseurs, qui verront un gage de viabilité… et donc de stabilité.

Se faire accompagner par des professionnels expérimentés, neutres et disponibles pour réussir ces processus de développement d’entreprise est une évidence. Les trois dirigeants-associés de 5V consulting assurent la réussite de votre projet d’entreprise.
Contactez-nous et faisons le point ensemble !

Shares