Accueil > Actualités > Dirigeant : Votre temps est stratégique !

Dirigeant : Votre temps est stratégique !

par | 6 Mai 2021 | Fiche conseils

Pour faire face à l’incertitude, reprendre la notion du temps
et de l’analyse est essentiel.
Préparer et conduire son projet, c’est saisir toutes les opportunités !
Du positif ressortira-t-il de tout cela ? Durant la période troublée que nous traversons, c’est une question que tout le monde se pose.

Nous en tirerons forcément du positif, par exemple, la flexibilité apportée par le télétravail… quand il est savamment dosé…
Autre exemple, la société « Flexthings » qui intervient à distance pour guider vos équipes grâce à des lunettes connectées, un bel exemple d’adaptation face à une crise sanitaire !

Sortir plus fort d’une crise, c’est aussi capitaliser sur le vécu pendant la crise. C’est également recréer le collectif (autour des valeurs, de la culture d’entreprise) pour saisir les opportunités décelées. C’est surtout être accompagné pour être éclairé et progresser plus vite dans la complexité et l’incertitude…

Dans cet article, nous allons voir comment créer, revisiter et/ou développer votre business model, évaluer les besoins financiers, trouver les financements, mettre en action et faire adhérer votre équipe et communiquer en suivant notre méthode 5V consulting.

Le business model, un outil indispensable pour toutes les entreprises

Toute entreprise, quelle que soit sa taille ou son activité, devrait mettre en œuvre un business model ou le revoir. C’est la description générale de votre projet qui explique comment l’entreprise va créer de la valeur pour le client (quelle offre et quels avantages pour le client et pour quel client), délivrer cette valeur (distribution, communication, relation-clients…) et capturer de la valeur en retour (quelle rentabilité financière, quelle notoriété…).
Et si vous êtes une « start-up » (entreprise dont le business model n’est pas encore complètement arrêté mais dont l’offre a une forte « scalabilité »), vous devez poser une hypothèse de business model même si celui-ci va souvent évoluer !

1- Ne pas construire le business model sans une analyse plus large

Le business Model se définit après avoir analysé le contexte de votre entreprise et après avoir posé la mission, vision et stratégie de la future entreprise. En effet, les tendances sont particulièrement importantes car elles peuvent influer sur votre vision, votre stratégie et donc sur votre business model.

2- Le business model est différent du business plan !

le Business Model décrit les liens logiques entre l’offre (la proposition de valeur), les clients, les revenus…
Le Business Plan explique la mise en œuvre opérationnelle et stratégique de cette logique.

3- Pour construire ou adapter votre business model, appuyez-vous sur notre expertise et réévaluez vos opportunités de croissance

Cette pandémie a provoqué une rupture profonde des modes de consommation en nous forçant à désapprendre nos vieilles habitudes pour en adopter de nouvelles.
Pour sortir plus forts de la crise, les entreprises doivent chercher à comprendre les changements comportementaux.
La première étape consiste à s’intéresser aux ramifications potentielles de chaque tendance comportementale en identifiant les produits ou opportunités qui risquent d’en pâtir – ou d’en bénéficier.
L’étape suivante consiste à classer les tendances selon une matrice simple en quatre catégories « :
Les effets d’opportunités (écarts temporaires par rapport aux tendances existantes), les tendances temporaires, les activités (accélération de tendances existantes) et les innovations (tendances nouvelles et durables) ».
Posons-nous cette question : les nouvelles tendances sont-elles provisoires ou permanentes ? Ainsi, la fermeture des cinémas au profit des plateformes de vidéos à la demande sera-t-elle passagère ou se confirmera-t-elle ? Et ce basculement numérique se répercutera-t-il par ailleurs, par exemple sur la presse papier ?
On peut imaginer que la pandémie n’a pas créé cette tendance, mais qu’elle amplifie et accélère une mutation déjà en cours.

Par conséquent, il faut adapter la stratégie à cette nouvelle donne. Avant le confinement, beaucoup avaient réagi en redéfinissant leurs points de vente physique, en faisant du déplacement en magasin une expérience sociale attrayante et plaisante, ce qui n’est plus si évident aujourd’hui.
Cela nous permet de mettre en lumière les tendances à suivre et celles à structurer de façon plus agressive.
L’analyse des opportunités nécessitera bien plus qu’un simple classement de l’existant, donc de ce que vous savez déjà. Il sera nécessaire de revoir votre point de vue en considérant vos données d’un œil neuf et en recherchant activement les anomalies et autres surprises.

Diagnostic 360°
5V consulting a développé une méthode, adapté à tout type d’entreprise (de la plus petite à la plus grande) et à toutes les activités (du commerce ambulant à l’entreprise numérique).
Si vous lancez une innovation de produit, cela vous permettra de vérifier la cohérence entre ce que vous vendez et pourquoi, à qui vous le vendez, comment vous le vendez, avec qui vous le vendez et combien vous le vendez. Et, également, trouver des innovations

4- Évaluer les besoins financiers et trouver les financements

Les entreprises font souvent appel aux dettes pour financer leurs opérations stratégiques en cas d’absence de capitaux propres, mais aussi comme outil de gestion financière. Ce second aspect permet de financer le cycle de vie de l’entreprise, notamment le BFR – besoin en fonds de roulement – ou le cycle d’investissement.
Connaître les dispositifs de financement accessibles pour choisir la solution la plus adaptée au besoin est un gain de temps. C’est le premier facteur clé de succès.
Lorsque l’on veut obtenir un financement à court, moyen ou long terme, la présentation de sa demande au prêteur est primordiale. L’entreprise n’a pas le droit à l’erreur. Un refus de la part du prêteur peut enclencher l’arrêt de développement interne ou externe.
Les entreprises ne connaissent pas toujours les attentes d’information des prêteurs, et les prêteurs connaissent parfaitement les comportements des entreprises sur le plan financier.
Les TPE et PME ont rarement dans leurs effectifs les « sachants » (un DAF par exemple) pour préparer le dossier de présentation aux prêteurs.
Nous conseillons au chef d’entreprise de solliciter un spécialiste pour le montage du dossier et la présentation de son besoin de financement au prêteur.
Parler le même langage que le prêteur est un gage de réussite !!

5- Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Ne pas envisager le changement comme une rude épreuve mais plutôt comme une aventure collective à partager avec votre équipe. C’est une belle occasion de libérer l’énergie, l’enthousiasme de chacun et de grandir (ensemble) en compétences autour de valeurs partagées.
Créer un collectif fort pour impliquer tous vos salariés dans cette démarche pour la réaliser avec eux.

6- Enfin, une bonne communication interne et en externe

Partager votre nouvelle vision stratégique est fondamentale pour l’adhésion de votre équipe mais également pour vos clients et fournisseurs.
Un plan de communication efficace permettra de vous faire connaître également auprès de vos (futurs) clients, de faire connaître vos nouveaux produits et vos nouvelles offres.
Même avec des moyens limités, chaque entreprise a la possibilité de mettre en œuvre un plan de communication digne d’une entreprise du CAC 40 en utilisant de manière efficace son site internet, les réseaux sociaux, les campagnes Emailing etc.

Réflagir : Mieux réfléchir pour mieux agir !

Quand les temps sont durs, il est tentant de s’en remettre à ce que l’on connaît, mais c’est bien souvent dans ces moments-là que les approches nouvelles s’avèrent les plus utiles.
Pour s’ajuster à cette nouvelle donne, les entreprises ne peuvent plus se cantonner aux contraintes de leurs anciennes sources d’information, de leurs anciens business models.
Il convient donc de prendre le temps afin de repérer les signaux faibles et de remettre en question leur façon de penser, réinventer leur business model et investir avec dynamisme. La question ne sera plus seulement de survivre à cette crise, mais d’assurer une croissance appelée à durer. Se préparer aujourd’hui au monde de demain !

De l’analyse de votre besoin à la mise en œuvre et au suivi de la mission d’accompagnement du dirigeant et de son entreprise, 5V consulting s’appuie sur une méthodologie rigoureuse et spécifique afin de vous garantir un résultat optimal.

5V consulting
Un expert précieux pour la levée de fonds

Nous prenons en main l’ensemble des démarches, de la constitution à la présentation du dossier.
Notre expérience et notre savoir-faire vous permettent de gagner du temps.
En effet, plus le dossier est complet, plus la levée de fonds est rapide. 5V consulting est en relation avec la plupart des plateformes nationales et a un rapport privilégié avec la plateforme lorraine « PRET UP »..
Chaque mission d’accompagnement se déroule en 4 étapes.

l

étape 1

Étude du projet et vérification de la faisabilité

  • Nous vérifions la maturité de votre projet, votre besoin de financement, les contreparties (et leur coût que vous serez en capacité de proposer).
1

étape 2

Instruction du dossier et présentation aux différentes plateformes

  • Une campagne de crowdfunding nécessite une vraie capacité à bien communiquer sur son projet, à capter l'attention et à convaincre les « investisseurs » éventuels.
  • Restituer et dialoguer avec le chef d’entreprise.
i

étape 3

Vérification de la mise en ligne, et suivi de l’évolution de la levée

  • Notre réseau est important car il peut être mobilisé rapidement et il peut permettre d'amorcer le financement dès le début de la campagne.
o

étape 4

Mise à disposition rapide des fonds

  • Notre expérience dans ce domaine vous fera gagner beaucoup de temps. Après la validation de votre dossier par 5V consulting, il faut entre 10 à 15 jours pour clôturer la levée de fonds
Shares